• Transport régulier en Auvergne-Rhône-Alpes, simple et rapide
  • Numéro non surtaxé
    Du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h
  • Philibert participe à la reconfiguration d'un arrêt multi-handicap

     

     

    Le Schéma Directeur d'Accessibilité Programmée du Département de la Loire

     

    « Adopté en 2016, le Schéma Directeur d’Accessibilité Programmée du Département de la Loire (SD’AP) avance à grands pas. Celui-ci intègre de nombreuses réalisations, notamment dans l’aménagement des arrêts d’autocars des lignes départementales. Focus sur un cas d’école : la reconfiguration de l’arrêt « contre allée des Cèdres » à St-Bonnet-le-Château (42), exemplaire dans la considération multi-handicap.

    Particulièrement usité et donc classé comme prioritaire, le chantier s’est avéré d’emblée complexe.

    La hauteur de quais initiale était alors inadaptée à l’accostage d’un car et le déploiement d’une rampe. La première opération a alors consisté à refaire la couche de roulement pour réduire la hauteur de quais et la pente d’accès, permettant ainsi une accessibilité à la norme UFR (Unité Fauteuil roulant).

    Le Schéma Directeur d'Accessibilité Programmée du Département de la Loire

    La deuxième étape s’est intéressée à la prise en compte du handicap visuel. Avec la collaboration d’une société spécialisée sur le marquage au sol, Aximum, et les transporteurs locaux, les Cars Philibert et Voyages Sessiecq, des mises en situation ont été réalisées pour établir les cheminements et leur complexité pour les personnes atteintes de déficience visuelle.

    Cette méthode a permis de retenir un schéma d’aménagement individualisant une zone de sécurité à l’embarquement (en jaune), un rail de guidage menant à la porte et une dalle contrastée de couleur ocre au niveau de celle-ci. Ce dispositif est le reflet du travail engagé par le CEREMA avec la participation du Département de la Loire pour élaborer un document de référence « Point d’arrêt de bus et de car : de la norme au confort ». Une intervention supplémentaire reste à réaliser sur les équipements et balisage pour améliorer leur perception visuelle. Le point de montée traité est situé sur le périmètre de Loire-Forez-Agglomération qui a financé à 50% l’opération.

    Cette méthode originale, basée sur une large concertation amont et la mobilisation sur le terrain de professionnels de transport, d’associations spécialisées (à l’exemple de l’ADAPEI du Chambon Feugerolles dans la Loire) et de volontaires expérimentateurs s’est aujourd’hui complètement installée dans les pratiques. En liaison étroite avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, elle est poursuivie actuellement sur le handicap cognitif avec de nouvelles mises en situation dans les gares ferroviaires, les gares routières, les arrêts d’autocars. Elle permet de mieux identifier ce qui pose difficulté  en considérant le public dans toute sa diversité et d’élaborer des recommandations. À partir de tous ces retours très concrets, la Région prépare un marché à l’adresse des aménageurs permettant d’intégrer dès le démarrage d’opérations de transport régional des solutions d’ « accessibilité pour tous ».  « 

    Article ici

    • Haut niveau de sécurité
    • Engagement développement durable
    • Nombreux services en ligne
    • Démarche qualité depuis 90 ans